fbpx
photo-bêtabloquants-medicaments-anxiété

4 raisons pour lesquelles les bêtabloquants ne sont pas LA solution

Ah les bêtabloquants !

Ces médicaments sont-ils un cadeau des dieux ou de simples béquilles ?

En 1986, une étude sur des musiciens d’orchestre a révélé que 20% d’entre eux admettaient consommer des bêtabloquants de manière occasionnelle.

Il y a de cela 30 ans !

Aujourd’hui, vous entendez parler des dégâts du stress à tous les coins de rue !
La consommation moyenne d’antidépresseurs et d’anxiolytiques est plus élevée que jamais.

Au vue de la direction dans laquelle évolue la société, je doute que la consommation de bêtabloquants soit plus faible qu’il y a 30 ans !

Mais qu’est-ce que les bêtabloquants au juste ?
Et pourquoi tant de musiciens en consomment pour mieux jouer pendant leurs concours, leurs auditions ou leurs concerts ?

D’ailleurs, les bêtabloquants sont-ils réellement une solution ?
Ou peuvent-ils représenter un piège, un handicap ? Et dans ce cas, quelle est la solution ?

​Les bêtabloquants c'est quoi au juste ?

Les bêtabloquants sont des antagonistes des récepteurs bêta adrénergiques.

Ok. Dit comme cela, ça fait peur.

Pour faire simple :

Les bêtabloquants sont des molécules qui bloquent les réactions naturelles de votre corps en cas de stress.

Cela vous est-il déjà arrivé de vous promener tranquillement et d’être surpris par les aboiements d’un chien agressif ? Ou pire, d’être poursuivi par ce même chien ?

Qu’avez-vous vécu ? De la peur ?
Comment votre corps a réagi ?

Votre rythme cardiaque s’est accéléré ?
Votre respiration s’est emballée ou coupée ?
Vos jambes se sont mises à trembler ?

Toutes ces réactions sont normales.

En cas de danger, le cerveau enclenche le programme « combat ou fuite« .
Il libère des substances chimiques (hormones, neurotransmetteurs) pour vous rendre physiquement plus apte à vous battre ou vous sauver !

On pourrait dire que c’est une sorte d’échauffement. 😉

Le stress active votre système nerveux sympathique.

Une grande quantité d’énergie est libérée dans tout votre corps.

C’est cet « échauffement » que les bêtabloquants bloquent.
Dans les faits, les bêtabloquants empêchent votre cerveau de donner la réplique à votre corps en cas de stress !

Les manifestations physiques du stress/trac (tremblements, respiration courte, mains moites, etc.) sont inhibées.

Pourquoi les musiciens consomment-ils des bêtabloquants ?

À présent, j’ai une question à vous poser.

Votre corps a-t-il p