fbpx

Témoignages apprendre musique par coeur

Apprendre la musique par coeur

Mémoriser efficacement des partitions et des grilles d'accords​ c'est possible !

Témoignages de musiciens amateurs et professionnels à propos du programme Mémoire Musicale Infaillible ©

« Salut je m’appelle Claire,

Je fais de la guitare, je suis au conservatoire en cursus Jazz.
Ça fait un moment que je suis les articles de Roman sur OuiMusique et je les trouve toujours super intéressants.

Mais, c’est vrai que tous ces conseils je n’arrivais pas à les appliquer dans mon quotidien et à changer mes habitudes. Parce que je sentais que ma mémoire n’était pas assez stable et pas assez forte. Donc, je pense que j’ai une bonne mémoire mais, dès je suis déstabilisée par le stress ou par l’extérieur je perds le fil et je me trompe.Je me suis dit que c’était un souci au niveau de la mémorisation de l’œuvre et j’ai voulu tester sa méthode guidée. Celle-ci est bien d’abord pour l’audio : ça nous guide vraiment pas à pas, c’est motivant et on a l’impression d’avoir un prof avec nous

Je trouve que le fait de combiner toutes ces façons d’apprendre ça fortifie, on se sent vraiment plus confiant au niveau de sa mémoire. Ensuite, j’ai pu analyser ce que je faisais bien, ce que je ne faisais pas bien, ce que je ne faisais pas du tout, et mes points positifs et négatifs au niveau de la mémorisation donc voilà, je vous conseille d’essayer si vous êtes motivé et si vous n’avez pas peur de bousculer votre mémoire et de rendre votre cerveau plus solide.

Voilà ! Au revoir ! »

Claire Peral

« Bonjour,

je m’appelle Pascale de Laveleye je suis professeure de guitare classique et d’accompagnement à l’académie de Musique d’anderlecht et je suis également musicienne à l’hôpital.

Au départ, j’ai acheté la Mémoire Musicale Infaillible pour voir si je pouvais trouver quelques astuces afin d’aider certains de mes élèves qui ont beaucoup de difficultés à mémoriser une partition.

Je n’ai pas trouvé des astuces, j’ai trouvé une vraie méthode claire, bien structurée, pas à pas.

Et ce que j’ai surtout apprécié c’est que toutes les techniques ou stratégies d’apprentissage  enseignées sont étayées par des études scientifiques.

Personnellement, j’avais pratiqué une de ces techniques lorsque j’étais au conservatoire royal de Bruxelles et j’avais pu diminuer ma pratique de moitié en ayant de meilleurs résultats.

Et jusqu’à présent je peinais à convaincre mes élèves d’essayer. Avec toutes ces études scientifiques, je pense que je vais pouvoir les convaincre.

En plus de cette méthode, il y a aussi une Visio-conférence qui m’a permise de me sentir plus à l’aise pour les prestations en public, et là ça tombait bien. Pour moi, parce qu’avec le confinement comme je ne peux plus aller à l’hôpital, j’ai commencé à faire des live YouTube deux fois par semaine.

Pour que les enfants aient l’impression que je sois en relation, je regarde la caméra, donc je joue et je chante tout par cœur avec peu de temps entre les séances pour mémoriser.
 

Donc stress de la caméra.

Et en plus je sais que c’est enregistré si je me plante. Donc au début j’étais vraiment très stressée, boule au ventre avant de commencer, respiration courte etc… On a eu Visio-conférence le lundi soir et le mardi matin j’appliquais pour mon premier live de la semaine et j’étais beaucoup plus à l’aise.

Cela ne m’a pas empêché de me tromper dans les paroles comme d’habitude, mais je n’ai pas eu une petite phrase assassine « tu t’es trompée » et ça ne m’a pas du tout perturbée, donc maintenant je suis beaucoup plus à l’aise.

Pour ma part, je conseille cette méthode à tout le monde, que vous soyez étudiant, enseignant, musicien-amateur ou professionnel. »

Pascale de Laveleye

Lire la vidéo
Lire la vidéo

« Je m’appelle Justin,

Je suis comédien et j’ai toujours pensé avoir plutôt une bonne mémoire.

Mais, cette mémoire ne m’a jamais permis de conserver un répertoire au piano que j’aurais sous le coude, que je ressors quand on me le demande même si je suis moins loin de mes partitions.

Alors, pour entretenir ce répertoire j’étais obligé de réviser assez souvent, reprendre non pas depuis le début mais là où j’avais eu des trous, où le temps avait effacé certains passages, je devais réouvrir les partitions, ça me prenait le temps des rats et ça m’empêchait complètement de faire autre chose, comme par exemple travailler l’improvisation.

Alors, je me suis tourné vers une méthode, la méthode MMI avec espoir que cette méthode me donnerait des outils nécessaires pour pouvoir booster cette mémoire. Et oui ! ça l’a fait. J’ai eu d’ailleurs des résultats immédiats, ce qui fait que lorsque je bug, je bug d’ailleurs beaucoup moins, et je sais tout de suite me rattraper. Je réussi quelque chose que je ne m’imaginais pas capable de faire. Je réussi maintenant en fermant les yeux à réécrire la partition, avec clé de fa, clé de sol, la ligne mélodique, le rythme, les accords…

Je ne pensais pas vraiment être capable de ça. Belle surprise ! Aussi, j’ai appris avec cette méthode à ne pas aborder les révisions toujours de la même manière, de voir ça sous un autre angle, avec une autre couleur, sous un autre jour, avec une autre humeur. Et d’une pierre deux coups, ça ne me rend  plus créatif, plus inventif, et ça m’amuse beaucoup. Et comme je fais des progrès, je suis content ! »

Justin Lenoir

« Pianiste (classique) amateur de plus de 50 ans, ayant tardivement repris le piano, j’avais toujours échoué à jouer par coeur, persuadée que j’étais «handicapée de la mémoire».

J’ai pourtant décidé il y a peu de lever ce blocage. Jusqu’à arriver, enfin, à jouer certains morceaux par coeur. Mais d’autres plus complexes me résistaient encore et encore.

C’est alors que j’ai été tentée par la formation MMI après avoir hésité car elle me semblait destinée à des jeunes étudiants en conservatoire. Mais j’ai tenté l’aventure et testé la formation sur la barcarolle n°1 de Fauré qui me paraissait particulièrement difficile à mémoriser. Je suis étonnée du résultat obtenu !

Le temps d’apprentissage et la mémorisation ont été j’estime divisés par entre 2 et 4 ! Je pensais n’apprendre qu’une partie, mais j’ai mémorisé la totalité pendant la durée de la formation. Cela me permet déjà de jouer ce morceau avec plus d’aisance et de plaisir.

Après la visioconférence le blocage sur lequel j’ai travaillé a été fortement atténué et a continué de diminuer pendant les jours suivants.

Il me reste encore à appliquer cette formation et à en observer les effets à plus long terme, mais je considère d’ores et déjà qu’il y a un avant et un après cette formation dans ma pratique de pianiste amateur, malgré mon âge. »

Marie-Hélène Malfait

« J’avais une vision erronée de mon travail et de ma mémorisation.

J’avais l’impression de bien connaitre mes morceaux que j’avais énormément travaillé, et en fait je me suis rendue compte de certaines failles dans ma façon de les aborder.

Je travaillais trop, sans temps de pause suffisant, négligeant certaines de mes mémoires.

Grâce au programme MMI,  j’ai constaté d’énormes progrès dans mon travail de mémorisation et découvert en moi des aptitudes  insoupçonnées, ce qui a revalorisé mon image.

J’ai choisi un nombre de mesures à apprendre par cœur sur une nouvelle partition et  j’ai réussi en suivant les étapes pas à pas à les mémoriser 3 fois plus vite.

Quand j’ai posé les mains sur le piano, pas d’hésitation, c’était très agréable, le jeu était fluide et le travail abouti. En travaillant avec un plan précis, je gagne un temps fou et je prends plus de plaisir à jouer, je me sens libérée.

Merci Roman pour cette formation très riche et très claire. Par tes connaissances, tu nous permets d’apprendre à apprendre pour vivre à fond notre passion pour la Musique. »

Patricia Ball

« Pianiste, claviériste en musiques actuelles (jazz, blues, soul, funk, pop, rock…), je me suis lancé il y a quelques temps le défi de pouvoir jouer tout un répertoire Piano-Bar entièrement de tête.

Vu le nombre important de partitions, grilles et relevés à mémoriser, le challenge était de taille, j’avais donc besoin d’optimiser au mieux ma méthode d’apprentissage.

Après quelques essais avec les premiers morceaux, je me suis malheureusement vite rendu compte que ma méthode (essentiellement basée sur la mémoire des gestes) n’était pas très efficace, car même si je pensais connaître ces morceaux par coeur, ils n’étaient en fait pas suffisamment ancrés.

Dès que je sortais de ma zone de confort (seul chez moi), le facteur stress jouant, des trous de mémoire arrivaient et je perdais le fil. J’ai donc assez rapidement perdu confiance et l’idée d’arriver au bout de ce projet me paraissait très compliquée.

Alors quand Roman Buchta a proposé aux abonnés de sa newsletter « Ouimusique » (dont je faisais partie depuis peu) de tester son nouveau programme Mémoire Musicale Infaillible, j’ai tout de suite répondu présent.

L’investissement en valait la peine, sa méthode est unique, grâce à elle j’ai repris confiance. En suivant les différentes étapes pas à pas, les morceaux sont véritablement ancrés, imprimés, intégrés dans notre mémoire. Il est vrai que le processus d’apprentissage est long, très long même, mais il est aussi beaucoup plus solide. Le temps consacré est donc récupéré par la suite, il suffit juste de quelques révisions programmées pour ne pas oublier.

De plus, avec son programme, Roman propose une visioconférence de développement personnel axée sur la mémoire et nous présente une technique un peu étrange, mais étonnante, qui nous fait prendre conscience qu’il est possible de changer et de se libérer de certaines barrières ou blocages que l’on peut avoir en soi. Pour conclure, si je devais définir en un mot la formation MMI, je choisirais « efficacité« .

Alors si vous aussi vous souhaitez mémoriser un ou plusieurs morceaux de musique par cœur de façon à ce qu’ils soient profondément ancrés dans votre mémoire à long terme, n’hésitez pas, foncez ! »

Fred Fischer

La formation MMI m’a transformé !

Elle m’a libéré de situation bloquante et a eu un impact positif au delà de la musique.
J’ai retrouvé de l’allant et beaucoup gagné en confiance en ma mémoire et en moi même.

Musicalement, toutes mes mauvaises habitudes de travail sont mise au grenier.
En appliquant tes conseils, je mémorise plus vite , plus facilement, j’anticipe,  je joue plus juste et surtout j’ose ne plus regarder la partition.
Cette façon de travailler me donne du plaisir et le plaisir me rend patiente, cool, motivée, elle donne un travail de qualité en peu de temps.

Jour après jour, je prends de l’assurance
Je récolte les fruits de la formation.

Merci Roman pour ton investissement auprès de nous. Grâce à toi, nous allons devenir d’excellent musiciens sans s’en rendre compte.

Impatiente de connaitre la suite……

a bientôt

Nadine Veuillet avec confiance et motivation !

Je suis guitariste professionnel et fondateur de la chaîne YouTube et de l’école de guitare en ligne Hack-Ta-Guitare.
 
J’ai suivi la formation MMI de Roman pour apprendre plus efficacement et surtout mémoriser à long terme les longs répertoires que je joue avec mes groupes de reprises (plusieurs sets de 30 titres, environ 4h30 de musique 😅).
 

J’ai découvert dans cette formation des outils complètement inédits que je n’avais jamais testé et j’en ai redécouvert certain avec encore plus de précisions.

Les premiers résultats obtenus grâce à eux sont extrêmement satisfaisants. Une fois que vous avez appliqués tous les exercices proposés (et vous êtes accompagnés pas à pas pour ça), vous êtes certain de mémoriser votre morceau à 200% et ça vous donne une grande confiance qui sera particulièrement appréciée à votre prochain concert !

Roman vous accompagne par ailleurs avec une énergie et une motivation communicative et le programme est super clair.

Je le recommande à tous ceux qui ont du mal à mémoriser leurs morceaux, aussi bien les professionnels qui ont des répertoires conséquents à apprendre rapidement que des amateurs qui souhaitent pouvoir jouer un morceau en entier à leurs proches sans trou de mémoire ou sans l’excuse de « je peux pas j’ai pas ma partition » 😉.

Bonne progression à toutes et à tous !
 
Samy Alami
5
MMI-minia-Gabriel.jpg
>