Pourquoi le blog OuiMusique et le défi que je me lance

photo-manche guitare-classique-musique

Bonjour et bienvenue sur le blog “OuiMusique”

Je m’appelle Roman, j’ai 32 ans, je suis passionné de musique. Je suis également passionné de neurosciences et de psychologie appliquée au développement personnel. Aujourd’hui, je compose des morceaux, j’écris des chansons, et le style de musique que je pratique vous surprendrait certainement. Dans cet article, je vais vous expliquer la raison d’être de ce blog mais pour cela je dois vous raconter un bout de mon histoire.

Mon histoire avec la musique

photo-violoncelle-musique

Je suis le fils d’un professeur de guitare et mon père a bien sûr voulu me transmettre l’amour de la musique. J’ai été inscrit très jeune au conservatoire puisque j’ai commencé à jouer du violoncelle à 7 ans. Malgré des débuts prometteurs selon mon professeur, j’ai arrêté le violoncelle un peu après ma 4ème année. Mon père n’en a pas mangé pendant 3 jours… 🙁

C’est vrai que le conservatoire n’est pas exactement un lieu de liberté absolue. Et je devais y aller 3 à 4 fois par semaine pour assister aux cours de violoncelle, de solfège, pour la chorale et puis l’orchestre. En plus, j’étais le seul enfant de mon village à y aller. Et bien sûr, après l’école j’avais envie de rester jouer avec mes copains autour du pâté de maisons. Mais c’est autre chose qui m’a donné la force et le courage de dire à mon père “j’arrête”…

A l’époque, j’étais en 2ème année de 2ème cycle (pour ceux à qui cela parle 🙂 ). Mon professeur de violoncelle m’avait inscrit depuis quelques semaines à une audition. Ces auditions mensuelles se déroulaient le soir dans une jolie salle de concert située au dernier étage du conservatoire. Les élèves que les différents professeurs estimaient prêts s’y produisaient devant des groupes allant jusqu’à une centaine de personnes. Il ne tenait qu’à nous, les élèves, de démontrer le savoir-faire que nous avions acquis par notre travail assidu !

photo-partition-musique

Et c’est là que le bât blesse ! (Et c’est là qu’il a toujours blessé depuis…) Mon professeur me donnait différents morceaux à travailler sans réellement se préoccuper de comment j’allais m’y prendre. Il me disait “tu travailleras un peu ci”, “puis un peu ça”, “et puis un peu ça aussi”. Il savait pourtant qu’à la maison je travaillais à peine 15 à 20 min par jour. Et oui, à 11 ans et demi, la Super-Nintendo a un pouvoir de séduction bien plus fort que le manuel d’exercices techniques de violoncelle ! Mais malgré cela il me faisait confiance.

 

Grave erreur ?! Peut-être… De mon côté, j’ai travaillé “un peu ci”, “un peu ça”, “et puis un peu ça aussi”. Avec le recul, je comprends que je ne savais pas “monter un programme”. Je m’étais exercé, jour après jour, sans me poser de questions. Je n’avais pas utilisé de méthode particulière, et je ne suis pas parvenu à maîtriser quoi que ce soit. Et, bien entendu, le jour de l’audition est arrivé…

Quand j’ai réalisé que le jour J s’approchait et que je n’étais pas plus prêt qu’il y a deux semaines ou un mois, j’ai senti la panique m’envahir. Je m’imaginais assis devant tout ce public, en sentant les regards me fixer et en jouant tous mes morceaux n’importe comment. Je me voyais enchainer les erreurs de tempo, les fausses notes et m’arrêter en plein morceau. Terriblement gêné et honteux de jouer aussi mal… et de casser les oreilles de tous ces gens avec ma musique…

Le plus terrible, c’est que je ne savais pas comment parler de cela à mes parents et à mon professeur. En fait, je ne comprenais pas réellement ce qui m’arrivait. Je savais juste que j’avais peur de l’audition et aussi que j’avais honte de ne pas être prêt… En fait, je ne voyais qu’une seule solution pour me sortir de cette situation. Le jour même de l’audition, la peur était telle qu’elle m’a donné le courage d’aller vers mon père et de lui dire “Papa, je veux ARRÊTER le violoncelle !”.

photo-violoncelle-archet-sur-partition-musique

C’est fou ! En écrivant je me rends compte que cette problématique m’a suivi toute ma vie. Toute mon adolescence ma mère m’a répété que je ne savais pas travailler… Mais ni mes parents, ni l’école ne m’ont expliqué comment faire ! Cette lacune m’a handicapé et fait terriblement souffrir durant les 12 dernières années. Mais le temps passe vite et mon article est plus long que prévu.

Je continuerai mon histoire dans quelques jours et je vous expliquerai pourquoi je crée le blog “OuiMusique” et quel défi je me lance pour mettre fin pour de bon à cette malédiction !

➽ Pour lire la suite de cet article, cliquez-ici ! ✅

Pour ceux qui sont arrivés jusqu’à ces lignes je vous remercie de m’avoir lu et je vous dis à bientôt !

Avec confiance et motivation 😉

Roman

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages
Roman

Je suis auteur, compositeur et interprète depuis 10 ans. Passionné de sciences cognitives, de psychologie de la motivation et de préparation mentale, je cherche et teste des outils et des astuces pour améliorer la qualité de nos séances de travail musical et notre capacité à exceller sur scène. ;)

  • Aurelie dit :

    Hello Roman,
    en voyant ton petit mot sur 1piano1blog je n’ai pas pu m’empêcher de venir voir ton blog.
    Merci de partager ton histoire avec autant de sincérité, on voit tellement d’enfants suivre des cours de musique dans les conservatoires qui rêvent de faire autre chose !
    Bravo d’avoir dit non à cette audition.
    D’autre n’ont pas eu ton courage 🙂

    • Roman dit :

      Hello Aurélie,
      Merci pour ton petit mot !
      C’est vrai que c’est pas facile de dire “stop” surtout quand on est petit.
      D’ailleurs, je n’ai compris que plus tard qu’au conservatoire j’étais au coeur d’un système élitiste qui ne sait pas toujours transmettre l’amour et le plaisir de faire de la musique !

  • >